Le 07/08/2019

Victimes de Cité Tobago: La restitution des 366 titres fonciers aux ayants-droit bute sur le veto de l’armée

Les 366 déflatés ou victimes de la cité Tobago ont du souci à se faire. Ces derniers avaient dans un passé récent, reçu les bails de leurs parcelles de substitution aux maisons démolies de la Cité Tobago. Le président de la République, Macky Sall, à l’occasion d’une cérémonie, avait réuni avant l’élection présidentielle du 24 février 2019, l’ensemble des déflatés aux fins de leur remettre les documents légaux pour occuper des terrains à Ngor et à Yoff. Mais l’armée précise que l’Aéroport Léopold Sedar Senghor reste un domaine militaire et ne fait l’objet d’aucune négociation ou transaction pour son aliénation. Les déflatés de la Cité Tobago se désolent de leur sort. Ces victimes de démolition, bénéficiaires de bails pour des terrains de substitution, étaient heureuses et criaient sur tous les toits, la générosité du Chef de l’Etat, Macky Sall. L’attribution de ces parcelles de terrains sur le site de Ngor et de Yoff avait…

Le 19/07/2019

Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye: Un inflexible, insensible aux lamentations de bornes-fontaines, insipides et fades ( Leral )

Le Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, attaqué de tous bords par des affairistes et politiciens, assoiffés de gloire et d'une envie d’être portés au triomphe, se montrant parfois très audacieux, a tout compris. Son esprit de discernement et sa perspicacité, ainsi que sa finesse dans la lecture des faits juridiques et sa compréhension et maîtrise des textes du droit sénégalais, constituent des blocages à la gymnastique de ses pourfendeurs. Portrait non autorisé… La peur n’est pas dans le lexique du Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye. Rien ne l’ébranle… ni les attaques injustifiées ni les critiques infondées et encore moins, les provocations. Les intentions voilées de se faire arrêter des hommes politiques, très en verve, il s’en moque. Conscient que certains d’entre eux s’attaquent à sa personne pour juste, se faire arrêter...pour occuper les devants de la scène politique. Serigne Bassirou Guèye se refuse de…

Le 12/07/2019

Escroquerie foncière: L'escroc, un as de l’arnaque, est un faux frère de la Première Dame

Suite à l’article publié hier, sur l’escroquerie foncière dans le périmètre aéroportuaire de Diass, Leral y revient encore avec d’autres détails. Après les investigations menées, l’affaire concerne un faux frère de la première Dame, Marième Faye Sall. Babacar Faye dit Makhary est natif de Kaolack. D’après Daouda Faye, frère de Marième Faye, l’escroc, activement recherché par la gendarmerie de Foire, n’a rien à voir avec leur famille. Leral a pris acte… Mais, comme s'y attendait, il a été constaté dans cette affaire d’escroquerie, que l'escroc est un habitué des faits et un vrai as dans l’arnaque et l’escroquerie. Il est loin d’en être à son premier coup d’essai. Leral revient sur l’affaire d’escroquerie foncière publié hier, pour donner beaucoup plus de détails. Puisque, cette fois-ci, l’affaire concerne un faux-frère de la Première Dame, très connu du fichier judiciaire. L’escroc, Babacar Faye dit Makhary, se disant commis…

Le 11/07/2019

Affaire Petro Tim : Malick Seck, l’erreur de casting de la Lettre du Continent

Cela va dans tous les sens, désormais. Depuis la publication du reportage de la BBC, révélant un scandale de 10 milliards de dollars qui impliquerait le frère du président, Aliou Sall, des adeptes du funambulisme empruntent des faisceaux captieux, livrant des discours pour le moins fantasmagoriques. Pour ne pas dire des mensonges crus. Le débat a ainsi glissé sur le terrain du règlement de compte familial entre Faye et Sall. Avec en toile de fond une guerre de positionnement, dont le point d’orgue serait la succession du président de la République.

Le 11/07/2019

Ces hommes derrière SenegIndia SA ( Enquête de leral )

Propulsée sous un leadership fort et une approche favorisant la croissance dès sa naissance en 2008, SenegIndia est en train de devenir une compagnie incontournable dans le segment des infrastructures immobilières et de l’agriculture, par la réalisation et la production des meilleurs services du marché. Et cela, grâce à un éventail d’outils de pointe dans la construction mais également dans le secteur agricole. C’est pourquoi SenegIndia veut revendiquer son leadership avec des projets révolutionnaires comme la ferme de Mbane, les projets de construction à savoir SV CITY et SD CITY. SenegIndia SARL est un Groupe Valorisé & Certifié ISO, qui s’efforce à toujours offrir un service professionnel et de qualité, en phase avec les exigences du marché. C’est le 13 août 2008 que SenegIndia SARL a été créée et enregistrée au Sénégal par ses trois membres du comité exécutif (voir par ailleurs Comité exécutif). En 2010, SenegIndia SARL entame son premier…

Le 08/07/2019

De nouveaux documents accablent l'ancien PM: Après la Biao, Abdoul Mbaye a logé des comptes du couple Habré à la... Bst

"Libération" a révélé, preuves à l’appui, qu'Abdoul Mbaye n’a pas dit la vérité quand il arguait qu'il y avait 250 millions de Fcfa dans les comptes de l’ancien président tchadien à la Biao. Pour justifier l’ouverture de comptes, l’argumentaire principal d’Abdoul Mbaye a été de dire, qu’à l’époque, Habré ne faisait l'objet d’aucune poursuite. Soit. Mais ce que l’ancien Premier ministre a oublié de signaler, c’est que cette collaboration, avec Hisséne Habré, s’est aussi poursuivie à la...Banque sénégalo tunisienne (Bst). En clair, en posant ses valises à la Bst, le président de l’Act avait amené dans ses... caisses, ses clients. Alors qu'Hisséne Habré était en détention provisoire dès novembre 2005, à la suite d'un mandat d'arrêt de la Belgique et que l'Union africaine (Ua) posait en2006 les bases de son futur procès, plusieurs mouvements d'argent pour des centaines de millions de FCfa ont été notés sur des dépôts à terme…

Le 02/07/2019

Sonko accuse Baba Diao de blanchiment, de fraude fiscale par voie légale pour 100 milliards ...

Abdoulaye Diaw dit Baba Diao et son fils Moussa Diaw sont actionnaire d'Addax [aujourd’hui Oryx Énergies] Vous n’en êtes pas à votre première tentative de blanchissement de fraude fiscale à travers la loi. Il y a un an, à l’occasion de l’adoption de la LFR 2018, le Gouvernement avait institué un « Prélèvement sur les opérations de consignation de produits pétroliers et d’avitaillement en hydrocarbures des navires battant pavillon étranger », je dénonçais ici cet impôt qui était taillé sur mesure pour la société suisse ADDAX ENERGY S.A., coupable de fraude fiscale. Ce prélèvement était le petit arrangement entre amis et copains pour soustraire cette société à ses obligations fiscales. Jusqu’à présent, les redressements dument établis contre ADDAX à hauteur de 100 milliards de francs CFA, ne sont pas recouvrés par l’administration fiscale... Vous noterez que ce montant équivaut à la baisse des recettes fiscales que la majorité…

Le 30/06/2019

Perte de gros marchés de la SAR: Le déclin de l’empire Itoc

Une véritable alternance s’opère dans le secteur de l’énergie au Sénégal depuis l’entrée dans le capital de la SAR, de la société Locafrique. Par son entreprise ITOC, Baba Diao s’était toujours positionné comme un homme incontournable pendant plus de 40 ans. Et avec ADDAX, l’autre société de son fils, il a essayé de s’imposer mais face à l’entreprise du jeune Khadim Bâ, Baba Diao est en train de filer tout droit vers un déclin vu les capacités financières de son concurrent et l’entrée en matière de l’entreprise Der Mond Oil and Gaz. Itoc qui avait fait de la SAR sa vache laitière, perd petit à petit tous ses avantages, son influence et une grande part des marchés dans le secteur de l’énergie. Les appels d’offres lancés récemment, ne lui ont pas été favorables. Il semble que le duo Itoc/Addax n’a plus les capacités financières de satisfaire les besoins en énergie du Sénégal. Alors que ce secteur stratégie ne devrait guère…

Le 23/06/2019

VIDEO - Ciment: Les Cimenteries veulent donner des pots-de-vin aux Commissions pour valider l'augmentation du prix initial

Comment les cimentiers ont tordu la main aux Commissions. Le prix de la tonne de ciment devrait bien augmenter de 5000 francs CFA. Une mesure surprenante annoncée par le ministère du Commerce, en début de semaine, alors que ‘Etat du Sénégal avait jusque-là maintenu son véto à toute augmentation du prix du ciment. Dans une note de la Direction du Commerce intérieur, rendue publique en début juin 2019, il est expliqué pourquoi la hausse du prix du ciment est désormais inévitable. Dans sa note, le ministère du Commerce explique qu’un « comité technique multipartite a été mis en place à l’effet d’examiner la structure du prix du ciment, suite aux perturbations que le secteur de la cimenterie a connues depuis 2018 ». Et de noter : « au terme des travaux, il a été relevé une augmentation du coût de certains facteurs de production comme la houille, le clinker, les laitiers granulés, le carburant et le fuel dont l’impact sur le cout de revient est assez…

Le 12/06/2019

Saint-Louis Ofhshore : Les détails sur la durée de la période de recherche, les rendus de surface... et les obligations de Pétro-Tim

Depuis une semaine, la polémique ne cesse de s'enfler sur la gestion "nébuleuse" du pétrole et du gaz au Sénégal, suite aux révélations de BBC qui mouillent le frère du Chef de l'Etat Aliou Sall. Ce dernier est accusé par la chaine britannique d'avoir touché frauduleusement la somme de 10 milliards de dollars dans le contrat liant l'Etat du Sénégal à Pétrotim Limited, représenté par son Chef exécutif M. Wong Joon Wang. Leral. net vous livre à cet effet, les détails de ce contrat de gisements pétroliers et gaziers sur le site de Saint-Louis Offshore Profond, notamment sur la durée de la période de recherche, les rendus de surface et renonciation et les obligations des travaux de recherche. En effet, il est mentionné dans le document "contrat de recherche et de partage de production d'hydrocarbures" dans la zone de Saint-Louis Offshore d'une superficie réputée égale à 9463 km2, que le durée de recherche relative à la zone contractuelle sera de deux années.

Le 11/06/2019

Économie: Hausse des tarifs douaniers, le Port de Dakar vers des perturbations, les activités des transitaires menacées.

Le Port autonome de Dakar (Pad), un des poumons de notre économie nationale, tend vers de vives perturbations. En effet, une décision des autorités douanières menace le business des importateurs, des commerçants, des transitaires mais aussi les populations. En cause, une note de service en date du 31 mai 2019 de la Direction de la Réglementation et de la Coopération internationale, a revu à la hausse les tarifs douaniers. À titre d’exemple, avec le changement de la grille tarifaire, chaque pièce de pneu usagé pour véhicule de tourisme, toutes origines confondues nécessitera la somme 4 000 francs au lieu de 1 500 francs comme antérieurement fixé. Soit une hausse de plus de 200%. Les conteneurs vrac, c’est-à-dire les conteneurs ‘’fourre-tout’’ qui contenaient les produits venant, aussi verront les prix passer du simple au double voire plus. Pour cause, ‘’l’évaluation (de la valeur des produits recensés dans le conteneur) sera faite au cas par…

Le 09/06/2019

EXCLUSIF ! Les conclusions du rapport accablant de l’IGE qui enfonce Aly Ngouille Ndiaye et dément El Haj Kassé

Alors que le ministre-conseiller et chargé de Communication du Palais doute de l’existence du rapport de l’Inspection Générale d’Etat (IGE) sur le contrat de Petro-Tim, qui selon lui, ne serait pas le résultat d’une lettre de mission du président de la République, PressAfrik a pu trouver la partie la plus intéressante dudit rapport : les Conclusions. Cette dernière accable aussi bien l’ancien ministre de l’Energie Karim Wade, l’ancien Directeur général de Petrosen Ibrahima Mbodj, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, le chef de l’Etat Macky Sall. Tout est dans le chapitre IV du rapport fait à Dakar le 21 septembre 2012 par les Inspecteurs généraux d’Etat Gallo Sambe et Oumar Sarr. La première partie de chapitre intitulé « Manquements constatés », il est relevé cinq « fautes graves » dans le contrat entre l’Etat du Sénégal, Petrosen et Petro-Tim. Entre autres, « Octroi à Petro-Tim de permis de recherche et de partage…

Le 07/06/2019

Pillage de la forêt classée de Bandia: Les Ciments du Sahel de Latfallah Layousse se taillent 236 hectares

A ce rythme, la forêt classée de Bandia risque de disparaître, alerte Libération reçu par leral. Quelques 236 hectares y ont été affectés aux Ciments du Sahel de Latfallah Layousse pour... l’exploitation d’une deuxième carrière. un scandale de plus qui interpelle tous les défenseurs de l’environnement. La forêt classée de Bandia sombre et tout son écosystème avec elle. Selon les informations de Libération, quelques 236 hectares y ont été cédés aux Ciments du Sahel de l'industriel Latfallah Layousse pour l’exploitation d'une deuxième carrière. Ce que dénoncent les populations qui vivent de cette forêt et qui n'en peuvent plus de ces agressions pour le moins scandaleuses. Il y a de cela quelques jours, une audience publique a été organisée à Bandia entre les populations, les autorités municipales et les représentants des Ciments du Sahel. Ces derniers ont beau tenté de justifier leur projet, en promettant monts et merveilles aux populations, ces…

Le 02/06/2019

Pds : Quand Wade boude le Dialogue national, tire sur tout ce qui bouge…et file ses frais d’hôtel au palais qui paie la note

Le lancement du Dialogue politique, mardi 28 dernier, a marqué un tournant au Parti démocratique sénégalais. Parce que la participation de l’actuel numéro 2 du parti, Oumar Sarr, à cette rencontre, malgré le ‘’Ndiguel’’, du pape du Sopi de boycotter les discussions, a sonné comme une énorme motion de défiance. Cette posture assumée de l’homme fort de Dagana, pourrait également sonner le glas de plusieurs années de compagnonnage entre Me Wade et son probable futur ex-lieutenant. Car l’on voit mal comment les morceaux pourront être recollés après cette grosse pierre jetée dans le jardin de l’ex-président de la République. D’ailleurs, les représailles n’ont pas tardé. Oumar Sarr a été biffé de la délégation libérale qui devait se rendre à Touba pour la célébration de la nuit du Laylatoul khadr. Mais il semble que le maire de Dagana a décidé de pousser le bouchon jusqu’au bout. Ouamr Sarr s’est, malgré tout, rendu dans la ville…

Le 30/05/2019

Axelle : « Je ne ressens rien pour mes deux filles de 5 et 8 ans »

Avouer ne pas éprouver d’amour maternel pour son enfant, reste un sujet tabou. Rares sont les mamans qui acceptent de témoigner. Mais, Axelle, employée de banque, reste déterminée à aider les mères qui sont dans la même situation qu’elle. Une souffrance avant tout, recadre-t-elle, qui n’est pas voulue. Et, son engagement à témoigner, est une façon de leur dire qu’elles ne sont pas seules. Suite de l’enquête sur le « Dégoût, blocage psychologique, lien émotionnel, changements corporels, colères et frustrations… » : Certaines mères ont-elles besoin de temps ? La complexité du sujet impose une certaine forme de méfiance. Rares sont les femmes qui acceptent de faire face afin de délivrer des secrets enfouis. Mais l’employée de Banque, Axelle, s’est engagée à soutenir ces mamans désœuvrées qui peinent à sortir de ce carcan de souffrance. « Je ne peux pas m’empêcher de me demander ce qui cloche chez moi. Mais voilà, je ne ressens rien pour…

Le 15/05/2019

Pour avoir aidé au financement d'une maternité à Mbour: un Dg français condamné à payer 500 euros

Philippe Calmette ! Ce fonctionnaire français dont le nom ne dit certainement rien au commun des Sénégalais, a été pourtant condamné par un tribunal de son pays, «à cause» du Sénégal. En effet, l’ancien Directeur général de l’Agence régionale de santé (Ars) du Limousin a été épinglé pour avoir financé une maternité au Sénégal : la construction d’un Pôle mère-enfant au niveau de l’hôpital départemental de Mbour… avec des fonds régionaux. Il a été condamné à une amende symbolique de… 500 euros. La Cour de discipline budgétaire et financière siégeant à la Cour des comptes, en audience publique, a condamné en avril dernier, le haut fonctionnaire français Philippe Calmette. Il est reproché à M. Calmette d’avoir utilisé l’argent des Français pour financer la construction d’un Pôle mère-enfant à l’hôpital de Mbour. La décision est contenue dans le Journal officiel de la République française numéro 105 de l’année…

Le 13/05/2019

Décret fixant la hiérarchie et les conditions d’avancement des personnels militaires d’active des armées, de la gendarmerie et de la Bnsp : Macky installe le malaise dans l’armée

Outre le décret 2019-855/PR du 08 Mai 2019 portant harmonisation de l’âge de la retraite dans l’armée, le Président Macky Sall a pris le décret N° 2019 856/PR/MFA du 08 mai 2019 fixant la hiérarchie et les conditions d’avancement des personnels militaires d’active des armées, de la gendarmerie et de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP). Un décret qui a fini par installer un profond malaise dans toutes les catégories (Officiers, Sous Officiers et Militaires du rang) parce qu’il acte le vieillissement des effectifs à cause de l’augmentation de la durée de séjour dans tous les grades. Chez les Officiers, de Lieutenant à Colonel, les premières manifestations de colère se font jour aussi bien dans l’armée (Terre, Air, Mer), dans la Gendarmerie nationale que dans la BNSP. Pourtant, si le professionnalisme de l’armée sénégalaise est vanté dans toutes les Opérations extérieurs (Opex), c’est surtout grâce au dynamisme de ses ressources…

Le 07/05/2019

Bizutages dégradants, matériel détourné, corruption et chantage… parfum de scandale à l’Ecole nationale supérieure d’agriculture (ENSA)

Il se passe des choses gravissimes à l’école nationale d’agriculture supérieure d'agriculture de Thiès (ENSA). Des élèves de cet établissements qui ont saisi la rédaction de leral.net avec des éléments audio et vidéo à l’appui, ont révélé des choses invraisemblables. D’abord les bizutages qui se font à chaque début d’année, censés intégrer rapidement les nouveaux arrivants, tournent souvent à l’humiliation et la torture des nouveaux élèves. Aussi bien les filles que les garçons sont soumis à des épreuves dégradantes et dangereuses, qui ont pour conséquence des blocages et le rejet de l’institution scolaire chez les élèves. Sur des vidéos on y voit des élèves à qui on verse des eaux usées venant des toilettes, sur d’autres, des élèves se roulent sur des tas de débris de verre. Mais là n’est pas le plus grave, des élèves accusent certains enseignants de réclamer de l’argent à des élèves pour leur donner de bonnes notes. Les…

Le 30/04/2019

Dégoût, blocage psychologique, lien émotionnel, changements corporels, colères et frustrations… Certaines mères ont-elles, besoin de temps ?

Certaines femmes se disent incapables de voir les côtés positifs de leur enfant. Elles admettent éprouver un certain dégoût. Il s’agit cependant d’un blocage psychologique qui les empêche de créer un quelconque lien émotionnel. La naissance d’un enfant peut être difficile, en raison des nombreux changements qu’elle engendre. La femme est catapultée dans un rôle auquel, elle n’était pas forcément préparée. Elle se retrouve dans une position où elle donne plus qu’elle ne reçoit. Et cela, peut être difficile à accepter. Enquête… La maternité étant sacralisée, une femme se doit d’aimer son enfant dès le premier regard. Or, ce n’est pas toujours le cas. Certaines mères ont besoin de temps pour apprendre à créer un lien avec leur enfant et peuvent se sentir en situation d’échec. Face aux grandes attentes de la société, elles ont des exigences démesurées envers elles-mêmes. Elles sont complètement perturbées en cas de perte de contrôle.…

Le 23/04/2019

FAILLITE DE «CARREFOUR AUTOMOBILES»: Au début, une affaire de famille et de femme

Amadou Bâ, patron de «Carrefour Automobile», pouvait s’estimer heureux en ayant des enfants travailleurs, prêts à l’accompagner dans toutes ses épreuves. Mais, à cause de sa jeune épouse, sa famille s’est disloquée, malgré la volonté de ses enfants à l’assister dans la situation désastreuse dans laquelle son entreprise a été plongée… Dans une lettre en date du 28 avril 2019, adressée à Monsieur le procureur de la République près du Tribunal de Grande instance Hors classe de Dakar, référence SCP/DD/MSD/SMB/2917/A17, affaire Khadim Bâ et autres contre Amadou Bâ, dont l’objet est une dénonciation, une affaire de famille a été posée sur la table de Bassirou Guèye. Il s’est trouvé que, le 23 juin 2017, Khadim Bâ a déposé une plainte contre X. Retenez bien cela. C’est un détail important, qui prouve que le patron de Locafrique a toujours protégé Amadou Bâ, par respect et par reconnaissance à l’endroit de son papa, comme tout bon…

Le 20/04/2019

Aux origines de l’affaire Carrefour automobile : Amadou Ba accusé de malversations portant sur 27 milliards… ( Documents )

C’est une affaire peu banale qui secoue l’espace médiatique depuis, hier, avec les révélations du journal Les Echos concernant la société Carrefour automobile et les déboires de son patron Amadou Ba. L’homme d’affaires dont les 3 immeubles seront mis en vente aux enchères, le 14 mai, sur la demande d’Ecobank, accuse son fils, Khadim Ba, patron de Locafrique d’avoir imiter sa signature pour accaparer ses biens. Amadou Ba qui affirme être le vrai propriétaire de Locafrique et des 34% des parts que détient la société à la Société africaine de raffinage (SAR), a indiqué au journal avoir déjà déposé deux plaintes contre son fils.

Le 12/04/2019

LE CONDO DE LUXE TRUMP: Comment Claudia Sassou Nguesso a acheté un appartement Trump new-yorkais avec de l'argent entaché

La fille du dirigeant du Congo Brazzaville a utilisé des millions de dollars provenant de fonds publics apparemment volés, pour acheter un appartement de luxe dans le complexe résidentiel et hôtelier New Yorkais de Trump (Trump International Hotel and Tower), une nouvelle enquête menée par Global Witness dévoile. La Trump Organization a négocié l’achat de l’appartement et en a profité. Faites connaissance avec la famille Sassou-Nguesso, dirigeants de la République du Congo, l'un des plus anciens régimes autoritaires au monde. Au pouvoir depuis près de quatre décennies, la famille Sassou-Nguesso possède des propriétés valant des millions dans le monde entier et a été accusée de se servir de sa position de pouvoir pour s'enrichir, une accusation également adressée par certains à l'actuelle famille présidentielle des États-Unis. Mais il ne s'agit pas du seul point commun entre les Trump et les Sassou-Nguesso. La nouvelle enquête de Global Witness révèle…

Le 11/04/2019

EXCLUSIF LERAL : DÉCRET PORTANT RÉPARTITION DES SERVICES DE L’ETAT…

Quelques enseignements majeurs A l’issue du remaniement ministériel intervenu dimanche dernier, le Président de la République a pris, le lendemain, le Décret n° 2019 – 769 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères. Ceci, dans l’attente de l’aboutissement de la réforme portant suppression de la Primature, qui va intervenir dans quelques semaines, et entraîner un autre décret portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre, cette fois-ci, la Présidence de la République et les ministères. Leral, qui a pris connaissance dudit document, le livre, en primeur et en intégralité, à ses lecteurs, non sans tirer quelques enseignements majeurs. D’abord, relevons que le…